[ newsletter ]

Les bonnes pratiques : Sport et sommeil

Il est important de maintenir un équilibre entre sport et sommeil car l’un ne va pas sans l’autre, et nous allons voir pourquoi.

Plus on dort mal, moins on sera performant dans notre activité sportive. Cela se manifeste par une sensation de fatigue importante et une moins bonne récupération. Et réciproquement, il est cliniquement prouvé que faire du sport ou une activité physique en général permet de bien dormir car on s’est bien dépensé et on se sent détendu et apaisé. Pour autant, il n’est pas question de dormir plus pour être au top, mais de dormir mieux, en évitant au maximum les perturbations extérieures telles que les bruits ou les écrans. D’ailleurs il est prouvé que la lumière bleue qu’ils dégagent détériorent la qualité de notre sommeil.

De même, évitez de varier les horaires du coucher et du lever en particulier le week-end, de sorte que votre corps garde son rythme de sommeil, même si on en convient,  ce n’est pas chose facile ! Quant à la sieste, 15 à 20 minutes suffisent pour bien récupérer après l’effort, et jusqu’à 90 minutes si l’effort a été intense. Si le temps vous manque, rien ne vous empêche de faire du sport le soir, cela rallongera juste votre temps d’endormissement.

Lors du festival, ces petites astuces vous permettront d’être en forme pour les événements sportifs auxquels vous participerez. Rendez-vous le jour J !

(Photo : unsplash.com)
Tags: